Les Décloîtrés

Joyeux Noël ! 圣诞节愉快 !

Un matin froid d’hiver, le sac à dos bouclé, je suis partie des rues illuminées de Pékin pour voyager sur les rails chinoises. Voyager en décembre en Chine, c’est découvrir des manières étonnantes de célébrer Noël.

Il peut paraître paradoxal de fêter Noël en Chine puisque la grande majorité des Chinois ne sont pas chrétiens. Pourtant, la Chine est bel et bien l’atelier du Père Noël : les usines chinoises fabriquent 75 % des jouets vendus en Occident, 75% des objets de décorations de Noël et 80 % des sapins artificiels. La vision que nous avons de la Chine se résume trop souvent à celle-ci, celle de l’atelier du monde. Cette vision est très réductrice…

Elle oublie les quelques millions de chrétiens du pays qui illuminent leurs maisons de lanternes de papiers et se rendent dans les églises pour la messe de Noël. Elle ignore l’exportation de Noël en Chine qui, encore méconnu il y a 20 ans, est désormais un véritable phénomène de société.

Les « Dun Che Lao Ren - 蹲车老人» (Pères Noël) et les « arbres de lumière » décorés de petites lanternes se sont progressivement installés dans les centres commerciaux des grandes villes. Lors de ma visite à Guangzhou, grande ville du Canton à la culture consumériste développée, c’est cette célébration de la version commerciale de Noël qui m’a frappée.

Puis, arrivée à Hong-Kong, ville à la croisée de l’Orient et de l’Occident, Noël m’est aussi apparu comme un moyen de marquer une certaine attirance pour l’occident. Je garde d’ailleurs en mémoire une blague de mon amie hongkongaise à ce sujet : « Le Père Noël arrive dans le ciel chinois. A cause de la pollution, il tousse, s’évanouit et tombe au sol. Et comme il n’est pas très communiste, personne n’ose l’aider à se relever. »

J’ai ensuite découvert à l’ouest du pays une Chine plus authentique. Je me suis arrêtée à Guilin -桂林 -, ville connue pour ses magnifiques rizières.

10495048_10208312790205548_7789331992854346312_o

Cet univers magique m’a permis de réaliser que la Chine a également ses propres traditions le soir de Noël. La dénomination de Noël en mandarin est « Ping an Ye » dont la traduction littérale est « nuit de la paix ». Comme le mot pomme « pingguo » ressemble au mot paix « ping an », la coutume est de partager des pommes entre amis pour se porter chance.

12377899_10208312808726011_4554082130764435667_o

12405303_10208312834046644_1639218511_o

Et j’ai passé un réveillon incroyable à écouter des chants locaux près du lac des pagodes de la Lune et du Soleil, symboles de la ville…

Marion Hébert

Pour en savoir plus sur la Chine, allez visiter le site du module projet Au delà de la muraille.

Photo de la semaine (Janvier 2016) arrow-right
Next post

arrow-left Felix Laband - Ding Dong Thing
Previous post