Les Décloîtrés

Même au fin fond de la Bretagne, les Décloitrés ne se refusent jamais une occasion de voyager ! Alors quand vos dévoués voyageurs ont été invités à découvrir l’envers des Décloitrés, Cloître et son imprimerie, ni une ni deux, nous avons sauté sur l’occasion. Le temps d’une journée, nous voici donc embarqués, avec nos partenaires graphistes de LISAA, direction Landerneau ! Et qu’importent les rafales de vent, les trombes d’eau, le froid mordant, ce n’est pas le climat brestois qui allait nous arrêter !

 

12211988_1029354040448817_1111231391_n

 

A peine arrivés et pas très bien réveillés – réveil à 5h30 oblige – Claire Philbée et Marie-Claire Franchet, nos conseillères en chef, nous accueillent et nous guident à travers l’imprimerie. Avec elles, le prochain Décloitrés – déjà le #6 ! – se découvrent déjà un peu. En flânant entre les machines, les plaques d’impression, les bureaux de conception, on en imagine déjà les pages sortir toute chaudes des imprimantes qui ronronnent çà et là. De l’impression, nous passons aux ateliers de découpage et de pliage, explorons de nouveaux métiers, discernons plus qu’une profession, des engagements concrets et des vocations ! Il faut le dire. Les Décloitrés ne sont pas peu fiers de travailler avec un imprimeur qui a choisi de mettre le développement durable et l’économie sociale au cœur de ses préoccupations.

 

12235737_1029354050448816_1782398461_o

 

De retour dans les combles de Cloître, nous y attend un nouvel atelier, minutieusement concocté: les papiers créatifs ! L’occasion de tester, de voir, de toucher toutes ces matières qui pourraient venir un jour prolonger l’expérience Décloitrés. S’y cachait non sans malice l’Alga Carta de Favini qui émaille le portfolio de notre #5, mais aussi des papiers offset, filigranés, nacrés, etc. Toute une palette d’expression qui laisse songeur quant au prochain numéro. Qui sait quelle surprise tactile il pourrait bien vous réserver !

 

12218265_1029354043782150_594359538_o

 

Le buffet bien vite englouti, ne restait plus qu’à accompagner nos acolytes graphistes pour un dernier atelier : « Les pièges du print ! » Comprenez les contraintes de l’impression car ces machines qui nous livrent nos beaux numéros ont elles aussi leurs petites manies. Nos méninges de blogtrotteurs y furent mises à rude épreuve, mais au moins nous aurons essayé de comprendre le jargon dont imprimeurs et graphistes ne peuvent se passer. C’est qu’il en va de la confection de nos pages et de nos projets !

Désormais, ne reste plus pour nos étudiants migrateurs qu’à coucher sur le papier leurs rencontres, leurs voyages, leurs équipées sauvages. Pour le reste, avec Cloître et LISAA, nous avons hâte de poursuivre l’aventure. D’ailleurs, on s’y redonne déjà rendez-vous, à Landerneau, pour vous conter la mise au monde du prochain Décloitrés. On a déjà hâte !

Et puis un grand merci à Claire Philbée et à Marie-Claire Franchet, nos correspondantes chez Cloître, ainsi qu’à Patrice Guinche et Richard Louvet, nos complices à LISAA, sans qui les Décloitrés ne voyageraient pas si loin !

Thomas Moysan

 

12207744_1029354053782149_1339608186_n

Shankar Jakishan - Title Theme From Bombay Talkie arrow-right
Next post

arrow-left Coke en Colombie : entre fantasme et réalité
Previous post