Les Décloîtrés

Mazika – En paro

Le groupe de hip-hop et rap engagé Makiza a connu son heure de gloire dans les années 2000 avec ses tubes En Paro et La rosa de los vientos, et a inspiré des générations de jeunes Chiliens encore marqués par les exactions commises lors de la dictature de Pinochet.

La chanson En Paro contient une forte critique sociale dans ses paroles : « Souviens-toi que dans notre pays il n’y a pas d’esclaves, c’est pour cela que nous protestons le poing levé/ Ils nous demandent de nous taire mais critiquer, nous commençons tout juste à le faire ». Revenant sur le passé sombre du Chili, Ana Tijoux réclame « Une minute de silence pour ceux qui sont tombés, Villa Grimaldi, détenus, disparus. Un pays sans mémoire, est un pays sans Histoire », et affirme haut et fort qu’ « ils ont tué les gens mais n’ont pas tué l’idée, de créer un Front Lyrique près à se battre. »

Manhattan - Etats-Unis arrow-right
Next post

arrow-left Eichstätt - Allemagne
Previous post