Les Décloîtrés

Posts in the Rhode Island category

La saison de la citrouille

Tout a commencé lorsque Julia, ma colloc, a débarqué un beau matin, une énorme citrouille à la main. Nous sommes fin septembre, après tout, faisons comme si c’était normal ! Intriguée je lui demande si c’est pour Halloween et elle me répond : « No, it’s fall, Pumpkin is baaaack ! » (= non c’est l’automne, la citrouille est de retour !) De plus en plus interloquée, je lui demande quelques explications et elle me raconte alors qu’ici aux États-Unis, et d’autant plus en Nouvelle-Angleterre, l’automne est la saison de la citrouille. Et, en effet, je ne tarde pas à m’en apercevoir par moi-même. Magasins, cafés, boutiques, restaurant du campus, tous sont envahis par la fameuse cucurbitacée orange.

Citrouille 1
Une origine historique
A la fin du XIXe siècle, lors d’une vague massive d’immigration, les Irlandais apportèrent aux États-Unis une tradition païenne nommée Halloween. Ils avaient pour habitude de creuser des rutabagas ou des navets et d’y mettre une lanterne mais ces légumes furent remplacés par le potiron, une fois sur le continent américain. Ainsi, elle est un des symboles les plus connus d’Halloween mais c’est aussi une composante essentielle de tout repas de Thanksgiving qui se respecte. Cette fête nationale commémore l’arrivée des pèlerins aux États-Unis, qui, opprimés à cause de leur pratique séparatiste de la religion anglicane, ont fui l’Angleterre. Le premier hiver décima la moitié du groupe. Les pèlerins décidèrent alors de signer un traité de paix avec les Amérindiens qui les aidèrent et leur enseignèrent comment survivre sur cette terre qu’ils ne connaissaient pas. Que vient faire le potiron dans tout cela alors ? Et bien le potiron est issu du fruit de la première récolte des pèlerins ! C’est pourquoi aujourd’hui encore, le repas traditionnel de Thanksgiving, célébré chaque année le quatrième jeudi de novembre, ne peut se faire sans pumpkin pie (délicieuse tarte au potiron). (suite…)